Sondage et veille internet - Savoir pour décider
Sondage et veille internet  -  Savoir pour décider

Objets connectés : le grand-public est intéressé mais pas totalement converti

L’enthousiasme des fabricants et distributeurs d’objets connectés quant aux innovations proposées au grand public n’est apparemment pas totalement partagé par celui-ci. Une enquête récente InfoPro/OpinionWay relativise la perception qu’ont les Français pour l’IdO. Certes, ils manifestent un intérêt, mais pas encore un engouement. Cette enquête délivre des indications sur le chemin à parcourir afin de répondre aux véritables attentes des consommateurs.

Voici deux valeurs contradictoires qui reflètent bien l’écart de perception entre les professionnels des objets connectés et les consommateurs français : 80 % des premiers considèrent que les seconds ont une connaissance limitée de leurs produits, tandis que 44 % des Français déclarent les connaître et un tiers en possède déjà au moins un, selon une étude d’InfoPro et OpinionWay datant de février 2016.

 

La santé : un secteur prioritaire pour les objets connectés

 

Pour près de deux consommateurs sur trois, la santé représente un secteur prioritaire pour le développement des objets connectés, et plus de la moitié d’entre eux les trouvent intéressants pour des applications dans les domaines de la sécurité, de l’énergie et de la domotique. Le fossé apparaît important avec le sentiment positif des fabricants, puisque ceux-ci sont à chaque fois plus de 80 % à juger prioritaire chacun de ces secteurs.

 

Faire évoluer l’opinion des Français, majoritairement attirés par les objets connectés, tout en s’adaptant à leurs attentes semble à la portée des professionnels. Pour cela, ils doivent d’abord soigner une communication qui passe par presque tous les canaux d’information possibles : bouche-à-oreille, site Web commerciaux, comparateurs de prix en ligne, magasins, etc. Enfin, fabricants et distributeurs d’objets connectés doivent également, d’après cette enquête OpinionWay/InfoPro, mettre en avant les usages et valoriser les services rendus, dont les consommateurs ont déjà conscience à plus de 30 % en matière de sécurité et d’économie d’énergie notamment.

 

Publié le 06/07/2016 sur business-analytics-info.fr Section Analyse

 

Je m'inscris gratuitement à votre lettre d'information mensuelle 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Copyright © Octobre 2016 Infostats Tous droits réservés. Sondage Veille >Contact

Appel

Email