Sondage et veille internet - Savoir pour décider
Sondage et veille internet  -  Savoir pour décider

France : Les jeunes et la religion - Juin 2016

 

Vous pouvez visualiser, imprimer ou télécharger le rapport d'étude ci-dessous.

 

Méthodologie : 

 

Echantillon de 1000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans à 30 ans. L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de statut, de catégorie d’agglomération et de région de résidence. L’échantillon a été interrogé par questionnaire auto-administré en ligne sur système CAWI (Computer Assisted Web Interview).

 

Les interviews ont été réalisées du 9 au 17 juin 2016. OpinionWay a réalisé cette enquête en appliquant les procédures et règles de la norme ISO 20252.

 

Les résultats de ce sondage doivent être lus en tenant compte des marges d'incertitude : 1,5 à 3 points au plus pour un échantillon de 1000 répondants.

 

L'analyse qui suit n'engage que le site boursier.com.

 

Les pourcentages de 2016 correspondent au rapport d'OpinionWay.  

(Boursier.com) — A l'occasion du lancement des Journées mondiales de la jeunesse, qui se tiennent du 26 au 31 juillet à Cracovie en Pologne, Opinionway a dressé pour 'La Croix', le profil des 18-30 ans. Il révèle que la jeune génération se montre davantage croyante que ses aînés.

46% des jeunes croient en Dieu 

Parmi les personnes interrogées dans cette tranche d'âge, 53% déclarent avoir une religion, dont 42% se disent catholiques, 4% musulmans, 3% protestants,1% juifs et 1% bouddhistes (2% disent "avoir une autre religion"). En 2008, seulement 34% des jeunes se rattachaient à une religion, rappelle le journal spécialisé.

En outre, 46% des jeunes interrogés croient en Dieu. Cela reste une minorité, reconnaît 'La Croix', qui met toutefois ce résultat en perspective avec un autre sondage. Selon une enquête réalisée l'an dernier par la Conférence des religieux et religieuses de France, seulement 38% des sondés disaient croire en Dieu.

Facteur de paix ou de division ?

Les jeunes croyants sont toutefois 50% à estimer que la religion est davantage facteur de division que de paix (20%), dans un contexte marqué par une vague d'attentats islamistes. Le sociologue à l'Université de Bordeaux, Charles Mercier, interrogé par le journal ajoute toutefois que cette conception est très ancrée en France, "depuis les guerres de religion et la laïcisation de l'école au 19ème siècle".

Notes d'Infostats :

 

3 jeunes français sur 10 âgés de 18 à 30 ans considèrent que la dimension spirituelle ou religieuse est importante pour réussir sa vie personnelle.

 

Il ne faut pas confondre « croire en Dieu » et penser que l’existence de Dieu est probable ou certaine, tel que formulé dans la question du sondage.

 

Ce sondage a été réalisé et publié avant l'assassinat d'un prêtre, à Saint-Etienne-du-Rouvray, le 26 Juillet 2016.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Copyright © Octobre 2016 Infostats Tous droits réservés. Sondage Veille >Contact

Appel

Email